L’épidémie y sévit depuis le 13 novembre 2019.

La région du Sud-Ouest vient de s’ajouter à celles déjà en épidémie de choléra au Cameroun. Depuis le 13 novembre 2019, Idabato, District de Santé (DS) de Bakassi a notifié 10 cas suspects de choléra et deux décès. Une réunion s’est tenue avec les autorités sanitaires a eu lieu hier 18 novembre, à cet effet. Il est prévu la mise en place du système de gestion des incidents.

 Mais, « Pour l’instant, la région et le District gère sur place. Cependant, s’il s’avère que l’épidémie commence à dépasser leurs capacités, nous serons donc déployés », explique une source à la Direction de la lutte contre la maladie, les épidémies et pandémies.

Entre temps, dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord, cette maladie continue aussi à faire des victimes. Au Nord, 74 nouveaux malades ont été enregistrés dans quatre DS entre le 11 et le 15 novembre. Depuis 2019, le compteur affiche 545 cas et 22 décès dans cette région. Le total cumulé au 15 novembre était de 1176 cas et 62 décès, pour un taux de létalité de 5,3%.

Dans l’Extrême-Nord, le dernier rapport de la situation épidémiologique fait état de 302 malades enregistrés dans les DS de Kaélé, Kar Hay, Moutourwa, Maroua 1 et 2 et Guidiguis. Le cumul lui, est de 13 décès, pour 4,3% de taux de létalité.